Assemblée Générale du 4 mai 2013

alinéa



Dans le très beau cadre de la bibliothèque Carnegie (photo) s'est tenue une matinée dhôtelienne, avec une conférence « André Dhôtel et Reims, dans sa vie, dans son œuvre » par Frédéric Chef et Roland Frankart, puis la projection de l’intervention d’André Dhôtel dans l’émission Apostrophes du 19 mars 1982.


Il y avait une petite exposition avec trois ouvrages en éditions de bibliophiles: La Longue histoire,de 1978, reprenant La Nouvelle chronique fabuleuse et 25 poèmes, avec des illustrations de Jacques Joseph Rigal; une réédition du Petit livre clair, de 1995; et Le Chemin du rêve, de Gilles Schaksick.


Etaient également présentées des photographies d'André Dhôtel prises par Alain Hatat, et conservées à la bibliothèque Carnegie.


Roland Frankart a montré le bulletin "Le sourire de Reims", du collège Saint Joseph de Reims, où est reproduite une interview d'André Dhôtel par des élèves le 26 avril 1972; ainsi que trois cahiers édités par les élèves, vers ces mêmes années, sur les thèmes de la liberté, de la vie professionnelle, et de l'espoir. Ils avaient demandé des textes de différents auteurs, et nous reproduisons ci-dessous ceux d'André Dhôtel.

Roland a également distribué quelques exemplaires restants de la jolie plaquette "Les pays d'André Dhôtel" éditée pour le 100ème anniversaire de la naissance d'André Dhôtel



alinéa



La bibliothèque Carnegie de Reims



Les livres exposés



Les livres exposés



André Dhôtel à Apostrophes



La liberté



La vie professionnelle



L'espoir





alinéa

Odile ne rencontra personne. Elle éprouvait le désir de blasphémer, tandis que les libellules se lançaient au-dessus des blés. Un merle s'enfuit d'un tas de crottes et, se penchant sur un pommier, il siffla un thème enregistré probablement lors de la création du monde.
(Le Village Pathétique, folio, p. 89)